Retour courses 2015

Présentation course

Le CR



Le CR de la Course


Première étape du trophée ce soir, avec un circuit forestier sur la carte de la sente des Carrières. Il s'agit d'une zone qui présente un fort dénivelé sur pratiquement toute la longueur de la carte et tout ša sur une échelle de 1/10.000

Pour moi il s'agit d'un retour sans aucune ambition de perf. Avec mes soucis à la cuisse, je n'ai fait que 30mn de footing depuis mon retour du Marathon des sables, footing qui m'a bloqué la cuisse pendant 3 jours ! Ce soir je fais un nouveau test pour voir si le type de terrain peut y être pour quelque chose. A voir ! J'arrive sur place au moment d'une belle averse. Du coup j'attends un peu avant de sortir de la voiture. La pluie s'arrête et je file aux inscriptions. Cette semaine comme c'est mon club qui organise, la procédure est rapide. Par contre, comme un gros blaireau, j'ai oublié mes guêtres à la maison, et comme mon pantalon de CO s'arrête juste en dessous du genou... ša va piquer les mollets. Je file directement vers la zone de départ.

Entrée dans le sas. Personne dans la ligne du circuit B, du coup je vais pouvoir partir dès la prochaine vague. Bip Bip Bip Bip Biiiiiiiiiiiiiiip ! Go c'est parti.

Poste 1 - Souche - 5'58

D'entrée de jeu j'ai un peu de mal à rentrer dans la carte. C'est vrai que je n'ai pas trop manipulé de carte de CO ces derniers temps et du coup certains automatismes demandent du temps pour revenir.
Je pars sur le chemin vers l'est, je rate le sentier qui descend et du coup je vais chercher le chemin suivant. Je descends jusqu'au grand chemin que je vais à nouveau suivre vers l'est, puis cette fois je trouve le sentier sur ma droite avec juste derrière la fourche. Là je continue vers l'est, puis quand j'arrive en visu du dernier chemin, je coupe droit au sud, dans une pente bien raide (mais de chez raide) jusqu'à la balise sur laquelle je tombe assez facilement

Poste 2 - Falaise - 2'40

Vue la configuration, je décide de progresser à flanc en restant sur ma ligne de côte. Pas simple avec la végétation mais je m'en sors plutôt pas trop mal.

Poste 3 - Dépression - 3'51

Je remonte droit dans la pente jusqu'à trouver l'intersection de chemins. Une fois en haut je pars en nord-est, puis à la première intersection je prends le chemin sur ma droite qui m'amène à proximité de la balise. Du chemin je vois la zone de reliefs où se trouve la balise, et je rentre la chercher dans le bois.

Poste 4 - Falaise - 3'16

Je comptais couper droit devant moi, mais la traversée de la zone verte sans guêtres n'est pas envisageable... Je contourne donc un peu la zone avant de reprendre la descente vers la balise

Poste 5 - Zone rocheuse - 4'54

J'essaye à nouveau de faire une traversée directe par la ligne de côte. Moins simple que celle de tout à l'heure mais je fais un petit écart un peu trop tôt qui fait que je me retrouve sous la balise. Belle grimpette raide pour aller la chercher en haut.

Poste 6 - Rocher - 11'05

Long interposte. Je décide de faire toute la première partie par les sentiers sur le haut du dévers. Bon en fait ils ne sont pas vraiment plats, mais ša me permet de progresser sans trop me poser de question. En fait si ! je suis tellement loin de la carte sur cette section que je vais faire plusieurs contrôles. Je dévie progressivement vers la partie basse mais ce n'est pas gênant puisqu'il y a un vallon à passer. Du coup en passant par le bas je me cale sur le marais à ma droite, et au coude du chemin, j'attaque en directe dans la pente. La balise est facilement visible.

Poste 7 - Falaise - 2'44

Je remonte la pente au nord pour rejoindre le plateau. Une fois en haut je garde mon cap, et j'arrive sur le long mouvement de terrain qui passe à la droite du poste et qui me sert de ligne directrice. J'arrive sur la dépression dans laquelle se trouvent la falaise et le poste.

Poste 8 - Falaise - 8'55

En sortant de la 7 je coupe plein ouest pour retraverser le vallon, et là dans la descente ma main s'accroche à un arbuste et arrache mon doigt électronique qui tombe par terre, sauf qu'au sol c'est un mélange de feuilles mortes et de pousses d'herbes, et que mon doigt est vert et transparent. Je vais passer au moins 2 ou 3 minutes à le chercher avant qu'un autre concurrent qui passait à ce moment-là le voit 2mètres plus loin dans la descente. Ouf sauvé !
Je termine ma descente, remonte en face jusqu'à trouver le chemin, et là j'arrive au niveau de l'intersection. Deux chemins avec des angles droits comme points d'appuis, et je termine en entrant dans la zone boisée pentue, un peu au flair je dois l'avouer. Il me faut 2 passes rapides en changeant de niveau pour trouver la balise qui est bien cachée...

Poste 9 - Rocher - 1'31

Une belle descente droit dans la pente. Pas simple mais je m'en sors assez bien.

Poste 10 - Abris - 5'47

Pour celle là, pas question de traverser le marais. Je contourne, trouve un passage dès la fin de la zone humide et j'arrive sur le chemin presque au niveau du mouvement de terrain. Là pas le choix, je dois grimper. C'est super raide et je suis content d'avoir les chaussures à picots. Je monte sur le plateau et je pousse jusqu'au nichoir qui est en fait une sorte de grande tour en bois dans un arbre.

Poste 11 - Angle du mur - 4'37

Je vais chercher le chemin qui contourne la zone interdire. A la fin de la zone un layon remonte droit vers la balise qui est juste sur le bord.

Poste 12 - Dépression - 3'46

Je continue de remonter pour arriver sur le plateau et là je pars au cap en m'appuyant sur la limite de la forêt. Je trouve facilement les dépressions.

Poste 13 - Falaise - 10'13

Sortie au cap en nord ouest pour aller chercher le grand chemin. Là je vais complètement me planter. Mon tracé ne le reflète pas parce que je ne sais pas exactement comment je m'y suis pris, mais après avoir commencé à descendre, je me suis planté et j'ai pris le chemin forestier qui remonte au lieu de continuer à descendre (gros coup de calgon là...). Du coup quand je percute, il faut que je reprenne ma descente jusqu'au bon chemin cette fois. Je continue et juste après avoir traversé le ruisseau je prends le chemin qui longe le cours d'eau. Un coude à droite, un virage à gauche et avant d'arriver à la zone avec tle croisement de chemins, je rentre dans le bois chercher la même balise que celle en début de parcours. Mais cette fois, en plus, je sais où elle est !

Poste 14 - Caverne - 4'11

Sortie de poste en remontant dans le pente en nord-ouest. J'arrive sur les chemins puis je vois la longue dépression bordée de rochers. En la suivant je vais arriver jusqu'à l'entrée de la caverne où est la balise.

Poste 15 - Souche - 3'48 (trace en orange)

Je reviens sur le chemin qui longe la dépression et je continue de progresser vers l'ouest. 0 la grande intersection, petit moment de doute sur le choix du sentier à prendre. Un coup de boussole et hop, je me lance en compagnie d'un autre concurrent. On descend un peu et on voit la balise. On arrive dessus et ... Zut, c'est pas la bonne. Là, étrangement le concurrent fait demi-tour et décide de remonter. Je contrôle mon cap et visiblement je suis sur la bonne route, mais simplement pas assez loin. Je continue de descendre, puis arrivé sur le replat, j'appuie un peu à l'ouest et je trouve le poste dans le mouvement de terrain !

Poste 16 - Fourré - 5'00

Descente droit dans la pente pour rejoindre le chemin tout en bas. Retour par le bord de la zone humide et je continue jusqu'à ce que ša se transforme en vrai lac. Je vais un poil trop loin (à cause de la végétation) et je reviens un peu sur mes pas dans le bois. J'arrive directement sur la balise.

Poste 17 - Jonction de fossés - 4'01

Remontée au nord jusqu'au chemin. Vue la végétation et l'état de mes jambes, je préfère contourner par les sentiers plutôt que de traverser en direct. Sur le final le fossé est visible pratiquement depuis le chemin.

Arrivée - 0'12

C'est jalonné entre le dernier poste et l'arrivée.

Pfuiii. Je suis un peu explosé. Pas d'entrainement du tout et pas de manipulation de carte, ša se paye cash quand même. Quoi que...

... Je vais terminer ša en 1h26'29" pour 6km en poste à poste (si c'est possible) mais le pire c'est que sur les 72 partants, je termine 28ème ! (avec quand même 22 PM, c'est à dire des coureurs ayant raté un ou plusieurs postes.) Pas si mal, mais grandement aidé par le tracé très technique qui fait que l'écart avec les coureurs plus rapide a été beaucoup moins marqué que d'autres fois.

Comme je le prévoyais, ma cuisse me fait mal. Le lendemain matin je serai en partie bloqué. Donc le constat est que même sur un terrain varié avec des chaussures de CO, la douleur réapparait. Le point positif, c'est que vue la douleur après 1h30 de course, je crois que j'ai vraiment fait le bon chois en décidant de marcher sur le Marathon des Sables...

Voilà pour l'étape du jour. Pas brillantissime mais au final moins pire que je l'aurais cru. Maintenant il va quand même falloir trouver d'où proviennent ces pu... de douleurs !

Michel

Retour courses 2015

Présentation course

Le CR