Retour courses 2015

Présentation Course

Le CR



Le CR de l'épreuve

La nuit du Castor organisée par le GO78 fait partie du challenge des nuits franciliennes de l'orientation. Ayant participé à la Noctorientation avec Christian et Tony, et ayant prévu d'aller à l'Orient'oise, je me suis débrouillé pour que cette course arrive à se caler dans ma préparation pour le Marathon des Sables.

L'épreuve, qui va se passer en forêt de Marly (78) doit se dérouler en deux temps. On va commencer par une course au score de 1h15 maximum, puis enchaîner ensuite avec une CO classique mais avec un temps limite d'environ 2 heures (je dis environ car le temps de course dépendra du résultat de la première course.

Ce CR est celui de la seconde épreuve, mais vous pouvez retrouver la première épreuve dans la liste des courses 2015.

A peine fini la première course je reviens donc au PC course vider ma puce et prendre mon horaire de départ.

Sur la première épreuve, j'ai réussi à prendre 19 des 24 balises tout en restant dans les temps imposés. Le départ de la seconde épreuve va se faire en mode "départ en chasse". Celles et ceux qui ont réussi à prendre les 24 balises partiront à 18h00, puis ceux qui ont réussi à prendre 23 balises à 18h01, et ainsi de suite. Pour ma part avec mes 19 balises je vais partir à 18h06'30. Oui c'est tordu comme horaire de départ, mais c'est le jeu !

Du coup comme j'ai 20mn à attendre, j'en profite pour aller me changer à la voiture car il fait très froid et comme je suis trempé je n'ai pas envie d'attraper la crève. Je retrouve Christian qui lui n'a pris que 18 balises sur la première partie. Je vais donc partir une minute avant lui sur le second circuit. Ca va être chaud. J'en profite également pour prendre ma frontale car, si la première étape s'est déroulée de jour, là on va avoir le droit à la tombée de la nuit assez rapidement, la barrière horaire étant située à 20h.

Un peu avant l'heure je me rends dans le sas de départ. Cette fois on est sur un circuit de CO classique, c'est à dire que l'ordre de ramassage des balises est imposé. La particularité est qu'on a une heure limite pour rentrer (20h00) et que dans ce cas, s'il nous manque des balises, au lieu d'être déclassé (en PM) comme d'habitude, là on aura juste des pénalités en temps à l'arrivée (+10mn par balise manquante).

Christian partant une minute derrière moi, on se dit à un moment que je vais l'attendre de fašon à faire la course ensemble histoire de préparer l'orient'oise sur laquelle on va faire équipe. Sauf que les organisateurs ont tout prévu. Il existe plusieurs boucles sur les parcours et chaque coureur va les faire dans des sens différents. Du coup impossible de savoir si on aura ou pas les mêmes enchaînements. Alors direction chacun pour soi... Ca va fighter !

Top départ. Je sors du sas et vais chercher la carte associée à mon numéro de dossard.

Balise 1 : Arbre isolé - 10'37

Pas d'inquiétude avec le chrono... Les 10'30 tiennent compte des 6'30 de décalage de mon départ.
Je prends le temps de regarder la carte avant de me lancer. Quelques jolies ailes de papillons à faire autour de la balise 1/7/13 et de la 16/20/24 qui correspondent aux variantes qui font qu'on ne peut pas trop se suivre entre concurrents.
Je remonte le chemin en nord-est jusqu'au triangle rouge sur la carte et je vais chercher le second sentier qui descend bien raide vers la balise. L'arbre étant sur le bord du sentier il n'est pas trop compliqué à identifier, ce qui est bien vu que je vais devoir y revenir encore 2 fois.

Balise 2 : Souche - 4'01

Un tout droit me ferait traverser la zone marécageuse. Du coup je contourne le marais par l'est et je vais attraper un bout de sentier qui part vers l'est puis rapidement le chemin qui grimpe sec vers le nord. Une fois à l'intersection, je prends vers l'est et 80m plus loin je rentre dans le bois chercher la balise.

Balise 3 : Butte - 4'12

Sortie de poste par le nord et le petit sentier jusqu'à l'intersection. De là je n'ai pas beaucoup d'autre choix qu'une belle remontée à l'azimut sachant que dans le pire des cas j'ai le chemin derrière la balise comme ligne d'arrêt (mais je n'en aurais pas besoin).

Balise 4 : Butte - 2'37

Sortie et progression au cap en nord-est qui me fait arriver pile à l'intersection de sentiers. De là je cale ma progression vers le poste, mais je suis un poil trop haut. Pas grave car je vois des frontales qui tournent autour de la balise (ah oui des fois les frontales aident un peu)

Balise 5 : Jonction fossés - 4'28

Comme en sortie de la 4 je trouve le sentier, je décide de ne pas couper. Je pousse vers l'est jusqu'au chemin qui remonte en nord-ouest, puis après la première intersection, je fais encore une centaine de mètres avant d'attaquer un cap vers le fossé où j'arrive pile dessus.

Balise 6 : Entre les buttes - 2'59

Je vais chercher facilement le chemin qui part en sud-ouest, par contre j'ai mal lu le reflief car je trouve la balise dans une zone que j'ai située avant l'attaque de la descente. Mais c'est peut-être la fatigue qui a faussée ma perception.

Balise 7 : Arbre isolé - 5'08

Je reste sur le chemin jusqu'à la zone découverte (jaune) puis je vais rechercher le même sentier descendant que j'ai déjà pris sur la balise 1. Du coup trouver l'arbre est assez facile.

Balise 8 : Souche - 4'56

Cette fois je vais chercher le chemin qui traverse le marais mais du bon côté (en fait je l'avait mal vu sur le poste 2). A l'intersection, je vire plein est, puis un peu après les 2 dépressions je rentre directement au cap dans le bois.

Balise 9 : Butte - 4'40

Pas question de couper de nuit dans la zone marécageuse. Je contourne par le chemin, croise celui qui arrive du nord-est, puis je remonte vers le nord. Quand le chemin part vers l'est, je continue directement dans le bois et je rate la balise jusqu'à ce qu'un concurrent me dise "elle est ici"... Merci ...

Balise 10 : Butte - 3'15

Un petit azimut droit sur le poste dans une jolie grimpette... Pile dessus.

Balise 11 : Petite dépression - 2'47

Sortie en sud-est pour prendre le chemin, qui descend au sud puis à l'intersection je fais un petit crochet avant de partir au cap sur le poste.

Balise 12 : Extrémité fossé - 4'05

Je sors en sud-ouest retrouver le sentier, passe le coude puis l'intersection avant de partir en sud-ouest jusqu'à la jonction avec le sentier. De là je longe le ruisseau jusqu'à la hauteur de la balise.

Balise 13 : Arbre isolé - 4'40

Sortie de poste dans le bois en sud-ouest puis le grand chemin vers l'ouest. Une fois à l'intersection. Là je tombe sur un campement de scouts (avec leur tente des années 70) et des loustics qui jouent dans le bois, puis je prends le chemin qui va droit sur l'arbre et la balise.

Balise 14 : Petite dépression - 4'35

Demi-tour. Je reprends le même chemin mais dans l'autre sens, repasse devant les scouts, et là je vois une petite lampe qui vient vers moi. Je ne vois la personne qu'au dernier moment car il est vêtu de noir. En fait c'est un prêtre en soutane (qui doit aller voir ses scouts). Un peu surréaliste en plein bois, de nuit, sur un chemin gelé ex-boueux... Je continue ma progression et un peu avant d'arriver à la route je descends vers la balise.

Balise 15 : Coude sentier - 9'08

Je remonte vers la route et je trouve facilement le chemin à prendre. Je passe l'étoile, la première intersection et là où le chemin fait un coude je coupe dans le bois vers le passage souterrain sous la ligne de chemin de fer. A ce moment je commets une erreur. Je regarde dans le souterrain mais pas de balise. Du coup je reviens en arrière en essayant de trouver un coude de sentier. Je perds du temps avant de me reconcentrer sur ma carte et de voir que comme un crétin, je suis du mauvais côté de la ligne. Je traverse et une fois de l'autre côté je vois le sentier qui remonte vers la ligne et la balise est juste au-dessus.

Balise 16 : Butte - 4'13

J'ai un peu de mal à me caler. Je dois être dans le dur. Je sors plein bois et j'arrive sur le chemin. Là j'hésite sur la conduite à tenir et j'opte pour... le tout droit (plein est). L'idée est de pousser jusqu'au ruisseau puis de le suivre. Finalement je tombe presque pile sur le poste.

Balise 17 : Extrémité levée de terre - 2'54

Sortie de la 16 plein est jusqu'au chemin, puis je progresse par 2 chemins jusqu'à mon point d'attaque situé à la jonction des 2 fossés avec le chemin. Là je n'ai plus qu'à remonter le bon fossé jusqu'à la balise.

Balise 18 : Arbre isolé - 3'06

Je sors vers l'est car il y a une belle trace jusqu'au sentier. Là je pars plein sud puis plein est jusqu'au milieu du fossé qui borde le chemin. Là je monte le talus et je pars au cap m'appuyant sur le léger mouvement de terrain. Sans soucis pour trouver le poste

Balise 19 : Extrémité fossé - 2'18

Je trouve le sentier derrière la dépression et je vais jusqu'à l'intersection d'où je pars au cap droit dans le bois jusqu'à la balise.

Balise 20 : Butte - 3'48

Retour au même poste que pour la 16 Je prends les deux chemins puis 100m après la bifurcation je rentre chercher la balise.

Balise 21 : Butte - 2'33

Je reviens par le même chemin jusqu'à la première intersection puis j'attaque une petite montée en direct jusqu'à la butte et la balise.

Balise 22 : Butte - 2'32

Je pars sur une trace directe. Juste avant de croiser le fossé je m'appuie sur la dépression et je termine droit dans le bois.

Balise 23 : Souche - 5'15

Sortie de poste en ouest jusqu'au sentier, passage de l'intersection, et là une progression un peu compliquée. Je suis un peu décalé vers l'ouest et je commence à chercher au mauvais endroit avant qu'une concurrente trouve le poste un peu plus loin.

Un coup d'oeil à la montre. Cela fait presque 1h40 que je suis en course sur cette seconde épreuve, et il faut encore rentrer. Vu que je suis un peu crevé et que j'ai beaucoup de mal à progresser dans cette forêt, je décide de tracer tranquillement vers l'arrivée.

Arrivée - 13'55

Je descends plein sud jusqu'au chemin, puis je remonte vers l'ouest. C'est à ce moment-là que ma frontale me lâche, sachant que la spark ne prévient pas... ON - OFF... Heureusement que j'ai un accu de rechange dans la poche de mon collant (pas comme certains, hein Christian !). Je change mon accu et je repars. J'hésite un instant à aller chercher la 25 (en fait j'aurais dû y aller), mais je décide de rester sur mon idée et de rentrer avant de prendre des pénalités. Je remonte le chemin jusqu'à la route et là, je décide de me rallonger un peu. En fait j'ai mes chaussures à picot, et je n'ai pas envie de m'exploser les pieds sur la route, alors je préfère rester sur le chemin, quitte à faire un tout petit peu plus long.

Finalement je passe la ligne d'arrivée au bout de 1h52'42" pour un maximum de 2h00 Pas trop mal calculé, même si j'aurais préféré tout prendre.

Je jette un oeil à la voiture, mais tout est éteint. Visiblement Christian n'est pas encore arrivé, mais si ša se trouve il va finir avec plus de balises que moi, sachant que chaque balise loupée va me couter 10mn (soit 50mn au total).

Le temps passe et toujours pas de christian, à tel point que je commence à m'inquiéter. Bon dans le pire des cas j'ai ses clés de voiture, alors j'aurais au moins gagné un Q3 ;-)

Il va finir par arriver bien au-delà de la barrière horaire. Il nous sert l'excuse de débutant "j'ai plus de pile dans ma frontale... et j'ai oublié d'en prendre de rechange" Ben voyons, "Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu ?"

Bref, il termine avec autant de balises que moi, mais ... avec un grosse pénalité en raison de son dépassement.

Il a de la chance parce que sur la prochaine CO je ne pourrais pas lui mettre encore une tôle... On fera équipe ensemble !

Voilà, fin de cette seconde épreuve de la soirée. Au final, enchainement de 2 sorties un peu physiques de 1h03 + 2h52 soit presque 3h00 ce qui me fait une jolie sortie longue.

J'ai bien aimé l'idée de l'enchainement des 2 courses mais pour que ce soit intéressant, il aurait fallu que la première épreuve soit d'avantage discriminante. Là 70% des coureurs ont tout pris et sont partis dans la première vague. Je pense qu'avec quelque chose de plus sélectif, ša aurait pu étaler d'avantage les coureurs sur la seconde épreuve, mais ce n'est qu'un détail.

Maintenant place à la reprise de l'entrainement pour le Marathon des sables en attendant l'orient'oise le 7 mars prochain. Michel

Retour courses 2015

Présentation Course

Le CR